Lifestyle

Faire ma valise est un problème





valise-probleme

J-1 avant le départ. Tous mes objectifs de ce mois-ci ont été réalisé: gérer le problème pôle-emploi, les rendez-vous médicaux, vendre ma voiture entre autre. J’ai mon logement, j’ai mon billet, j’ai mon visa et ma monnaie il ne reste plus qu’à partir. J’ai même surmonté la tâche la plus difficile: la valise. Je pars avec ANA (All Nippon Airways), j’ai donc droit à 2 valises de 23Kg et un bagage en soute de 10kg. Vu sur papier, on se dit qu’on est large. Et bien absolument pas. Et c’est ce problème dont j’avais envie de vous parler aujourd’hui. Voici donc les bagages que j’utilise en premier temps.

En valise principal, il s’agit d’une Delsey rose à 4 roue en plastiques durs. C’est un modèle assez connu il me semble, vous pouvez la trouver facilement sur internet et en différent coloris. Je crois même qu’il existe différentes tailles de ce modèle. C’est dans cette valise que sera concentré 80% de mes affaires. La petite valise est une taille adaptée pour la cabine. C’est la marque David Jones, elle est en tissu et à 2 roues. Pour le sac cabine il s’agit d’un grand sac imitation cuir que j’ai acheté chez Primark. De tous les modèles c’est celui qui me plaisait le plus et celui que je jugeais le plus pratique. Déjà sa petite étiquette de voyage en rose m’a séduite. Secondo, en bas du sac se trouve une grande poche prenant toute la surface, ce qui se trouve être la taille idéale pour ranger son ordinateur! J’ai décidé de consacrer un article pour vous présenter ce que je vais mettre dans mon sac cabine donc je laisse cette partie de côté et me consacrer à la partie soute, celle qui me pose en effet plus de problème. Car notre principal sujet c’est que faire ma valise est un problème aujourd’hui.

UPDATE J-1 du départ : la David Jones étant définitivement trop petite et la Delsey étant trop lourde, j’ai acheté une autre valise de taille moyenne pour remplacer la petite.

valise-probleme

 

La répartition des affaires

Je pensais faire du 50/50 (enfin plutôt du 30/70 vu la différence de taille entre les deux bagages) mais un premier problème c’est présenté à moi. Allais-je m’en sortir en arrivant au Japon dans le train avec mes 3 bagages? Définitivement non. Rien que de m’imaginer je sue et je pleure d’avance. Je cherche à me facilité la vie, ce qui est normal. J’ai donc cherché des solutions: bus, taxi, prendre sur soi (si c’est une solution). Et puis j’ai trouvé le service « Ta-q-bin » qui t’envoie ton bagage (le jour j selon l’heure où tu arrives) jusqu’à chez toi. Vous pouvez cliquer sur le lien si ça vous intéresse. Donc je me suis dis que j’allais faire envoyer ma grosse valise par le service ta-q-bin en arrivant à l’aéroport à Haneda, ce qui me faciliterait la tâche. Comme ça ça sera pas un enfer pour prendre le train et je gênerais moins les gens également. Donc dans la petite valise se trouve les indispensables pour une première nuit (car je pense recevoir ma valise le lendemain étant donné que j’arrive dans l’après-midi) à la résidence, ce qui inclus: draps, serviettes, pyjama, tenue de rechange, trousse de toilettes et maquillage. C’est ce qui se trouve dans la petite valise David Jones. Tout le reste va dans la grande valise.

 

C’est quoi ton vrai problème?

Alors oui, vous vous demandez surement c’est quoi on problème? Pourquoi faire ma valise est un problème? Tout simplement à cause de la quantité de chose dont je vais avoir besoin. Voici les trois conseils qu’on entend le plus dans n’importe quel article/vidéo et que je vais également réfuter.
Faire attention à la météo où l’on va. Bim, dans ma face. Au Japon, à Tokyo en tout cas, c’est littéralement les 4 saisons, donc dans tous les cas il m’en fout pour toutes les températures et tous les cas météorologiques (saison des pluies, grosse canicule, typhon, grand froid blablabla). Alors je n’ai pas terminé ma valise, loin de la, j’ai pour l’instant mis mes habits d’été que je ne vais pas mettre avant plusieurs semaines. Mais en tout cas je vais mettre de quoi m’habiller pour cette fin de printemps, été, début automne. Je vais essayer les vêtements d’hiver mais au cas où, mes parents veulent bien m’envoyer un petit colis.

Prendre le stricte nécéssaire, on achètera sur place. Certes, cet argument est logique et n’est pas à blâmer. Mais malheureusement, la taille moyenne d’une japonaise est de 1m62 et j’en mesure 1m72. Lors de mon premier voyage la pointure maximale des chaussures que j’ai trouvé était 39, je chausse du 40. Avec la plus grande volonté du monde, j’aurai un peu de mal. Alors il y a toujours les boutiques internationales chez qui j’ai trouvé ma taille (HM, forever21, Bershka etc..) mais .. mon but est pas vraiment de claquer mon budget dans ma garde de robe. Je peux être raisonnable en vêtement (je vais pas prendre des robes de soirées d’été et en acheter une si j’en ai vraiment besoin par exemple) mais les chaussures posent un véritable problème. J’essaie de me limiter mais c’est compliquer (oui je veux à tout prix prendre mes bottes de pluie bordel, il y a la saison des pluies!)

Prendre le stricte nécéssaire, ce que tu portes le plus. Encore un argument logique. Mais que je dois réfuter également et ça c’est par pur cas personnel. Pendant 1 an et demi, 6 jours sur 7 je portais mon uniforme de boulot, à savoir un jean noir et un t-shirt noir. C’est pas tous les dimanches ou samedi soir que je sortais donc pas vraiment l’occasion de bien m’apprêter. Et souvent la semaine quand je sortais rejoindre des amis c’était en sortant du travail donc pas le temps de me changer. Pouvoir m’habiller et me maquiller au quotidien m’ont vraiment manqué. Au point où les fois où je devais m’habiller casual je ne savais pas quoi me mettre. Je vous avais dis dans cet article où j’étais insensible matériellement parlant que je faisais souvent le tri dans mon dressing, ce qui fait que les pièces qui s’y trouvent sont celle que je porte souvent. Alors oui ça serait insensé de TOUT prendre et je vais devoir faire des choix, mais ça sera difficile.

Ca a été très dur de faire ça sans m’arracher les cheveux. J’ai du faire beaucoup de choix et me séparer de choses dont je ne voulais pas. Beaucoup de personnes (je devrai même dire tout le monde) me demande comment je me sens, si je suis stressée, excitée ou si j’avais peur. Jusqu’à présent je ne ressentais rien de tout ça. Bien sûr que l’excitation est quand même présente. Mais je me sentais ni stressée ni anxieuse, parce qu’à présent je ne réalisais pas (pourtant l’argent qui s’envole du compte est réel hein). Mais après avoir eu mon visa en main et dis au revoir à mes pelos (ce qui m’a littéralement brisé le coeur), j’ai ressenti cette première montée d’adrénaline. A partir de ce moment j’ai commencé à réaliser. Voir mes affaires et mes valises dans ma chambre me font également réaliser encore plus. Mais pour l’instant je ne suis pas stressée.

Update J-1 du départ: Si, je suis en angoisse totale !

A votre tour de me dire quel est votre plus gros défaut quand vous devez faire votre valise??

Love.

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 responses to “Faire ma valise est un problème

  1. Heyy ! C’est la panique à bord dis donc !

     » j’ai donc droit à 2 valises de 23Kg et un bagage en soute de 10kg.  » La 10kg c’est pas plutôt celle en cabine ? x)

    Sinon ben franchement, quand j’étais partie au Japon 1 an, je n’avais pris qu’une seule valise de 23kg en soute (j’avais aussi droit à deux) et un gros sac à main ET C’EST TOUT. Franchement, je peux comprendre que tu aies envie de tout embarquer avec toi, surtout si tu fais une taille rare là-bas, mais j’ai la chance d’être petite et d’avoir un gabarit assez jap’ (merci les origines asiat’). Toujours est-il que j’avais emporté le strict minimum et je comptais acheter sur place en fonction de mes besoins. J’avais donc laissé un max’ de fringues chez mes parents après avoir fait du tri et pris mes vêtements fétiches. Il me restait même encore de la place dans la valise x) Du coup je n’ai pas ressenti la galère autant que toi à l’époque, mais bon j’ai pas abordé les choses de la même manière.

    Après là tu vois je rentre des Pays-Bas dans une semaine et demi, et ça a été le dilemme. J’étais venue avec une valisette cabine, ma sacoche d’ordi, un sac à main et un sac de voyage en toile (à roulettes), et ça passait juste. Etant donné que durant mes allers-retours en France je ramenais toujours des trucs je pensais être large. Que nenni ! Mine de rien en 7 mois on accumule des choses et on achète des vêtements (dans mon cas l’hiver néerlandais étant bien plus froid que celui du sud de la France j’ai dû m’habiller en conséquence et racheter des trucs). Ensuite j’ai fait le caprice de ramener certains de mes cadeaux de Noël ici alors que j’aurais pu les laisser en France et attendre mon retour pour les utiliser, mais bon. Et puis j’ai accumulé plein de broutilles.
    Résultat : en chargeant ma valise en toile de fringues, elle atteint 16kg (j’ai droit à 20 avec easyjet de merde) mais impossible de rentrer 1 gramme de plus, elle est pleine. Déjà qu’elle est à moitié défoncée partout et que j’ai dû recoudre la fermeture …. Et la valisette cabine ne suffisait pas. Puis j’ai appris qu’easyjet (de merde) ne permettait QU’UN p***in de bagage en soute donc exit mon plan d’avoir le sac à dos de l’ordi et la valisette. Il m’a fallu tout repenser et j’ai dû me rendre à l’évidence : il me fallait racheter une grosse valise. Et là c’était l’angoisse parce que j’avais pas du tout prévu ce budget, je savais pas où acheter, aux Pays-bas c’est assez cher … Puis je suis amenée à voyager dans mon futur vu mon métier, donc il fallait une bonne valise qui me tienne la route un moment (Japon …………. je reviens !), mais je ne voulais pas me précipiter. Mais la plupart des sites Internet genre amazon FR ou UK ne livrent pas aux Pays-Bas … panique. Au final j’ai fini par trouver une offre intéressante pour une valise American Tourister semi-rigide de 99.5L (c’est important le demi Litre) de contenance pour 80e. Je suis assez contente et j’espère qu’elle fera l’affaire !

    En gros mon problème est le même que le tien : quoi emmener ? Pour quelles saisons ? Quoi laisser derrière soi ? J’avais grave galéré à faire ma valise en septembre et je galère autant au retour (même si c’est juste remettre ce que j’ai emmené, si en France je pouvais laisser des trucs là je peux pas u_u).

    Désolée du pavé ! XD
    Bon vol et tiens-moi au courant de ton arrivée ♥

    1. Ah bah c’est pas évident de ramener une vie entière quand on part avec une cie low-cost … tu n’as pas le droit de payer en plus pour un deuxième bagage en soute?? Bon courage en tout cas j’espère que tu vas t’en sortir !!

      Tu as du avoir un sacré choque thermique en vivant l’hiver néerlandais du coup puisque tu viens du Sud ! (D’ailleurs mon frère travaillait à la gare de Nîmes, il vit à Lunel ;) )

  2. Hello ! Ravie de tomber sur un article de ce genre. Je part également dans une vingtaine de jours au dessus de Londres pendant un an et j’ai tellement hâte de faire ma valise, c’est la partie que je préfère et que je déteste en meme temps. Je suis du genre à prendre énormément avec moi et ça me pose toujours soucis. J’ai pas encore bouclés mes bagages hélas mais j’ai déjà peur du poids de la valise ahahha.

    Bon voyage à toi :)

    1. J’étais impatiente aussi de le faire et quand je m’y suis mise c’était un ENFER ! J’avais qu’une hâte c’était de les fermer et les ré-ouvrir uniquement à mon arrivée!

      J’espère que tout se passera bien pour toi :)

  3. Tu verras surement mon message a ton arrivée. Depuis le temps que tu attends ça y est c’est le depart!!!!!

    Tu nous racontera comment ça s’est passé ton vol et arrivée chez toi.

    Moi quand je fais ma valise j’ai toujours peur d’oublier quelque chose donc je vérifie 10 000 fois et je faos des checklist par millier lol.

    1. T’inquiète j’ai fais 10000 chekc list et pour l’instant je pense n’avoir rien oublié!
      Tu as du voir mes snap donc tu vois comment c’est passé l’arrivée et tout ça :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *