Humeur

Quoi de neuf depuis le retour en France ?





Bonjour à tous !

Cela fait un bail que je n’avais pas écris ici. Et pour être honnête, pendant un moment, je savais pas si ça allait être encore le cas. Je vous fais un petit article pour donner des nouvelles. Nouvelles sur ce qu’il c’est passé et ce qu’il se passera par la suite. Depuis mon retour du Japon en avril, beaucoup de choses se sont passées. J’ai un peu bougé ici et là, et maintenant que les choses se posent tout doucement, j’ai le temps de vous écrire.

 

 

Printemps 2018

Je suis rentrée en avril dernier. Je dois encore vous écrire pas mal d’article sur le Japon, mais je manque d’organisation. Les dernières semaines ont été incroyables, mouvementés et très fortes en émotions. Une chose qui m’effrayait avec le fait de rentrer en France était de vivre le coup de blues de “l’expat” (j’utilise des guillement car je ne me considère pas comme une expat, loin de là) qui rentre chez soi. De brouiller du noir et ne penser qu’à retourner au Japon. Et bien les semaines de ce printemps étaient tellement remplis que je n’ai pas eu le temps de déprimer. Pour commencer j’ai profité de ma famille. Petite fête de retour avec visite  surprise de mon frère et sa (future, à ce moment) femme. Ensuite ça a été les retrouvailles avec les pelos sur notre lieu de rencontre, Nancy. J’ai profité à fond des magasins en France, notamment des supermarchés. Oui, je suis restée de longues minutes dans le rayon fruits et légumes à m’émerveiller sur les petits prix.

En Mai, un moment important dans ma vie est arrivé. Si vous me suivez sur instagram vous savez de quoi il s’agit. Mais en mai 2018 avec ma famille on c’est tous envolé à Santorin, en Grèce, pour célébrer le mariage de mon frère. Je n’ai jamais vu un cadre comme celui où ils se sont dit oui.

 

 

Eté 2018

A peine rentrée de Grèce, que je refais ma valise pour quelques mois. Direction le Sud chez les jeunes mariés pour travailler une saison. Après un cours passage à Paris pour le concert des Angerme début juin, et quelques extras effectués chez un traiteur, me voilà de retour dans les rangs de la restauration. Mais pas n’importe où. Alors que j’aurais pu trimer pendant deux mois dans un restaurant en bord de plage et finir l’été dans un état de fatigue extrême, j’ai trouvé le meilleur plan de l’été. Le restaurant d’un camping “royal” (pour faire référence à Stephane Bern qui fait la pub).  Petite équipe qui s’entend très bien, un boss adorable et super drôle qui à la rôle de papa, des animations et spectacles de professionnels (l’équipe d’animation sont des intermittents du spectacle, animateurs au club enfant la journée, danseurs pro le soir) , je me suis fais de super souvenir ! Alors pourquoi un bon plan? Car le rythme était bien loin de celui des restaurants en bord de mer. On faisait maximum 180 couverts à la journée, et on finissait assez tôt.

 

 

L’été Indien

Septembre, de retour à la maison, chez papa et maman. Bien sûr c’est bien beau de s’amuser l’été, mais j’y ai pensé tous le temps : que faire à la rentrée? J’ai postulé à un tas d’annonce pour trouver un travail histoire de pas rester sans rien faire. Mais j’étais bloquée sur ce que je voulais faire à long terme. En très peu de temps, moins d’une semaine, les choses se sont passées à une vitesse folle. Alors qu’une de mes chère pelos me conseille un serivce-civique pour me guider vers ma voie, et n’ayant pas trop de réponses des assoc’, je deviens Barista chez Starbucks.

Je m’adapte super vite et je suis d’ailleurs certifiée barista dans un temps record tellement que ma store manager était contente de moi.  Mon amour pour mon équipe grossi très vite et les prénoms sont devenus des “mon chaton” ou “mon petit chou”. Pourtant la sentence est tombée, une mission d’un service-civique qui me plaisait énormément souhaite que je rejoigne leur équipe. Un coup dur pour mes collègues barista qui sont en galère de personnel. Mais dans la vie il faut faire des choix, certains sont plus durs que d’autres, égoïstes, mais c’est la vie. Voilà où j’en suis actuellement. Je ne peux pas trop vous en dire sur mes missions car je n’en sais pas plus, mais sachez que ça concerne le domaine de mon premier amour qui est le cinéma et que je suis désormais une volontaire d’Unis cité Lorraine.

 

 

Quelques randoms facts

En 6 mois pleins de petites choses sympas sont arrivées et j’avais envie de vous les partager. 3 semaines avant de rentrer en France j’ai perdu mon téléphone, et même si ça a été une belle galère, j’ai réalisé à quel point j’en ai profité. Je suis allée pour la première fois à la plage en tête à tête avec un garçon. La victoire des bleus au camping a été incroyable. J’avais le drapeau Japonais sur mon badge du restaurant et j’en étais super fière. Je me suis fais tatouée mon chat et des avocats. J’ai passé le TOEIC et j’ai obtenu un score pas mal, 890 points. Je suis devenue 100% végétarienne. Je me suis fais un piercing à l’hélix. Ma passion pour les ananas continuent encore. On a fait notre premier séjour à Paris avec les pélos. On a fais une randonnée dans les Vosges aussi. Je me suis mise à ré-étudier sérieusement pour passer le JLPT N2 cet hiver vu que je l’avais raté de quelques points l’an dernier.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *